06/04/2006

 Vacance à LANZAROTE (2)

 

 

Deuxième étape

 la visite du « Parque »de Timanfaya, le repère de « El Diablo ».

            

 

 Un lieu des éruptions récentes où la température atteint encore 600°C à 15 mètres de profondeur. On fait jaillir la vapeur en versant de l’eau à 10 mètres après trois seconde.

     

 

On fait aussi griller la viande au-dessus d’un  BARBECUE naturel.

Ce restaurant a été construit par un paysagiste « magicien » qui a voulu créer le dialogue entre la nature et les humains en adaptant les phénomènes naturels.

                                    

 Son nom est César Manrique. On parlera beaucoup de lui dans les prochaines étapes.

 

Maintenant, on profite de cette excursion à travers le champs de lave et des montagnes nées de ces éruptions qui ont duré six (6) ans et qui ont recouvert plus d’un quart de l’île.

 

 

Un paysage lunaire avec des couloirs de laves qui s’étendent sur des kilomètres et des cratères ouverts.

 

 

 

 

Les visites sont maîtrisées soient par bus ou par sentiers bien limités afin de ne pas détériorer le sol. L’île de Lanzarote est un spectacle unique et a mérité plusieurs prix « biosphère ».

Elle le mérite !

 

 

La surface de l’île a été étendue par ces coulées de laves vers la mer créant des galeries et des golfs découpés le long des côtes ouest.

 

 Ce mélange de couleur brun-rouge et noir nous offrent des variantes de couleurs uniques qui nous invitent à revenir sur ces lieux dans une prochaine étape

(à suivre)

 

 

13:42 Écrit par soloamor | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est un peu surréaliste... mais superbe !
Bizzz à toi...
Bonne soirée...
Douce nuit...

Écrit par : Béa | 06/04/2006

bonjour merveilleux comme photos...

Écrit par : coeurdenfant | 07/04/2006

Les commentaires sont fermés.